Essais

Pierre Bayle et la liberté de conscience

collectif

Issu d’un colloque tenu à Carla-Bayle en 2009.
Coordonné par Philippe Fréchet.
Introduction d’Antony McKenna.
Avec les contributions de : Olivier Abel, Philippe de Robert, Luisa Simonutti, Emmanuel Naya, Didier Foucault, Isabelle Moreau, Lorenzo Bianchi, Jean-Pierre Cavaillé, Winfried Schröder, Henri Peña-Ruiz, Victor Bedoya Ponte, Jean-Michel Gros, Antony McKenna, Eckart Birnstiel, John Pedersen, Marie-Hélène Quéval.

Pierre Bayle (1647-1706), philosophe exilé dont la pensée a été éclipsée jusqu’à nos jours par le prestige des systèmes philosophiques du Grand Siècle, a été longtemps écarté comme un simple observateur des grands événements philosophiques de son époque. Les études présentées dans ce recueil le découvrent comme un acteur très lucide et très dynamique de l’histoire des idées.

Son œuvre est envisagée dans le contexte des principales traditions de la libre pensée européenne. Les précurseurs, contemporains ou successeurs de Bayle – de Machiavel à Spinoza et aux Lumières radicales des « philosophes sans Dieu » – sont ici convoqués autour des questions, si cruciales encore aujourd’hui, du statut de la foi, de l’athéisme, de la tolérance, de la liberté de conscience et de la liberté de penser.

  • Paru en janvier 2012
  • 368 pages
  • 12,5x20 cm
  • ISBN : 9782914777827
  • Prix : 25 €