15 janvier 2018 | Actualités

L’Histoire à venir : premier festival sur les nouvelles formes de l’histoire à Toulouse

Toulouse, du 17 au 20 mai. Organisé par les éditions Anacharsis, la librairie Ombres Blanches, l’université Toulouse Jean Jaurès et le théâtre Garonne.
2e édition : Humain, non-humain

Toutes les informations et la programmation sur le site http://www.lhistoireavenir.eu/

Éditorial

Après le succès de sa première édition au printemps dernier (8 000 participants), L’histoire à venir sera de retour à Toulouse du 17 au 20 mai 2018. La thématique de cette année, « Humain, non-humain », interrogera l’histoire des frontières de l’humain, en explorant les relations que les hommes ont entretenues hier et entretiennent aujourd’hui avec le « non-humain », réel ou imaginé : animaux, paysages et éléments « naturels », dieux, monstres, super-héros, fantômes, machines, robots, extra-terrestres, technologies… La suite sur le site de L’histoire à venir

Trois auteurs Anacharsis seront présents au festival :
- Maurice Born
> Le social est-il réductible au biologique ?
> Maladie(s), marginalisation, exclusion. Qui les désigne ? Qui les nomme ? Qui les ordonne ?
Maurice Born a traduit, présenté et écrit la postface à l’ouvrage Vies et morts d’un Crétois lépreux

- Sophie Rabau
> Zorro, Carmen : paso doble !
> Surprise de Carmen. Conversation avec mezzo-soprano et habaner-ah !
> Lire au futur
Sophie Rabau a publié cette année Carmen, pour changer. Variations sur une nouvelle de Prosper Mérimée et en 2016 B. comme Homère. L’invention de Victor B.

- Pierre Serna
> Politiques des animaux
> Raconter la Révolution
> La Révolution a-t-elle inventé le droit des animaux ?
Pierre Serna a publié L’Animal en République. 1789-1802, genèse du droit des bêtes