Famagouste

Chronique de Nestor

Naissance des mondes russes

Nestor

Traduit du vieux-russe par Jean-Pierre Arrignon

Au début du XIIe siècle, dans le monastère des Grottes à Kiev, le moine Nestor entreprit de rédiger cette Chronique qui est la plus ancienne histoire de la Russie que l’on connaisse.

Rédigée au XIIe siècle par le moine Nestor, cette Chronique, qui porte son nom, est la plus ancienne histoire de la Russie. L’entreprise était formidablement ambitieuse. Il s’agissait d’opérer une mise en ordre du temps et de faire entrer la principauté de Kiev, capitale de ce qui s’appelait alors la Rus’, dans la continuité de l’histoire universelle chrétienne. Commençant donc par le déluge, Nestor évoque la naissance de cette Rus’ originelle, articulant les récits mythiques et légendaires, puis raconte comment, le long de la route menant de la Baltique à la mer Noire, ont émergé les mondes russes, bientôt convertis au christianisme.

Ensuite vient la peinture de la succession des princes de Kiev, leurs guerres fratricides, leurs ambitions, leurs trahisons ou leurs hauts faits, qui déroule une vaste fresque légendaire, épique, historique et romanesque où s’entremêlent les mondes slaves, scandinaves et nordiques, les peuples nomades des steppes d’Asie centrale et les univers méditerranéens de l’Empire byzantin.
C’est du bouillonnement de cette gigantesque confluence qu’est issue la Russie contemporaine.

  • Paru en février 2008
  • 288 pages
  • 12,5x20 cm
  • ISBN : 9782914777193
  • Prix : 21 €