Famagouste

Histoire des rois de Pasey

Anonyme

Traduit du malais par Aristide Marre.
Présentation et notes de Monique Zaini-Lajoubert.

C’est au XIXe siècle, dans le milieu des sociétés savantes et des orientalistes que l’on trouva le manuscrit, écrit en jawi — le malais mis en caractères arabes—, de cette Histoire des Rois de Pasey.

Chanson de gestes au pays du bambou et des éléphants, l’Histoire des Rois de Pasey conte la naissance, l’apogée et la disparition du royaume de Samudra-Pasai (selon la graphie moderne) dont Sumatra tient son nom, et comment il fut le premier royaume indonésien à adopter l’islam.
Rédigée sans doute à la fin du XIVe siècle, cette œuvre, par bien des aspect fondatrice de la littérature malaise ancienne, assemble les récits légendaires ou mythiques issus de tout l’Archipel, avec la relation, très romanesque, des événements marquants de l’histoire du royaume.
On y assiste à des histoires de guerres fratricides aussi bien qu’à des histoires d’amours impossibles, à de sourdes conspirations dans des palais de bois, à des assassinats de ministres intègres, à la folie de princes aux désirs incestueux, ou à la fin tragique de héros accablés par un destin impitoyable.
Mais c’est surtout la culture des civilisations millénaires de l’Insulinde, née à la confluence des mondes indien et chinois, qui perce à travers ces récits. La remarquable traduction d’Aristide Marre, datée de 1874, demeure encore aujourd’hui l’une des rares invitations à partir à la rencontre d’un univers littéraire largement ignoré.

  • Paru en décembre 2004
  • 160 pages
  • 12,5x20 cm
  • ISBN : 9782914777155
  • Prix : 15 €