1er février 2024 | Actualités

Pour une Commission vérité sur les homes indiens de Guyane

Jeudi 1er février à 18 h : présentation à l’Assemblée nationale du rapport de l’IFJD (Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie) sur la mise en œuvre d’une commission vérité et réconciliation.

À l’invitation du Groupe parlementaire Gauche démocrate et républicaine, de M. le député Jean-Victor Castor (1e circonscription de Guyane) et de M. le professeur Jean-Pierre Massias, président de l’IFJD

Suite à l’enquête d’Hélène Ferrarini sur les Homes indiens de Guyane (Allons enfants de la Guyane, coll Les ethnographiques), l’IFJD-Institut Louis Joinet, UNICEF-France et l’université de Guyane ont organisé, sous le haut patronage du Grand conseil coutumier des populations amérindiennes et bushinengés (GCC), une série d’événements intitulée « Autochtones et écoles : réparer l’injustice ? », les 10 et 13 décembre 2022.

Elle comportait notamment un séminaire organisé à l’Université de Guyane le 13 décembre, qui visait notamment à analyser l’impact passé et les conséquences actuelles des traumatismes générés au sein des populations autochtones par l’intégration de 2000 enfants dans des pensionnats catholiques dont les règles de vie, prenant l’exact contrepied des conditions et des valeurs amérindiennes, visaient à déconstruire leurs racines identitaires.

Lors de ces événements, il est apparu qu’une Commission vérité et réconciliation (CVR), s’appuyant sur les modèles retenus à l’étranger (Canada, États-Unis, Australie, Groenland, Finlande et Suède notamment), pourrait être une option pertinente pour la prise en charge du traumatisme ressenti par les anciens pensionnaires des Homes et leur entourage, ainsi que pour reconstruire le vivre-ensemble.

Cette hypothèse initiale devait néanmoins être corroborée par un travail exploratoire plus approfondi permettant de la confirmer ou de l’infirmer.

Le Rapport préconise la création d’une Commission vérité permettant une enquête approfondie sur les violences générées par les homes indiens et l’audition des victimes et, le cas échéant, de proposer des réparations individuelles et communautaires, ainsi que les garanties de non-répétition nécessaires. Vous trouverez ci dessous l’accès à une brochure présentant la question de manière plus détaillée.

Salle Victor Hugo,
Immeuble J. Chaban Delmas
101 rue de l’Université, 75007 Paris
Inscription obligatoire avant le 25 janvier 2024 : https://forms.gle/zJ68GrYzw28PaFjV9

Suivre sur Facebook (sans inscription) : https://www.facebook.com/profile.php?id=100063655159540

Lire la brochure complète présentant le rapport de l’IFJD

Présentation sur le site de l’IFJD

PROGRAMME DE LA PRÉSENTATION DU RAPPORT JEUDI 1ER FÉVRIER 2024
> 18h - Accueil par M. le député Jean-Victor Castor, animateur de la séance
> 18h15 - Présentation de l’exposition consacrée aux zoos humains par l’Association Moliko Alet+Po
> 18h35 - Présentation de la situation des Homes indiens, par Hélène Ferrarini, autrice de l’ouvrage Allons enfants de la Guyane
> 18h50 - Témoignages vidéo
> 19h10 - Présentation du Rapport et de ses conclusions par Jean-Pierre Massias
> 19h40 - Lancement de l’initiative « Pour une Commission Vérité sur les Homes indiens de Guyane »