Famagouste

Les Almogavres

L’Expédition des Catalans en Orient

Ramon Muntaner

Traduit du catalan par Jean-Marie Barberà
Postface de Charles-Henri Lavielle

Qui n’a jamais su qu’une bande de mercenaires fondèrent, au cœur du Moyen-Âge, un improbable « duché catalan d’Athènes » ? Un témoin direct de cette invraisemblable équipée, Ramon Muntaner, en a pourtant consigné la mémoire dans une Chronique qu’il dédia, à la fin de sa vie, au roi d’Aragon.

Au début du XIVe siècle, les guerres entre Aragonais de Sicile et Français de Naples prirent fin, laissant quantité de mercenaires au chômage. L’un d’entre eux, Roger de Flor, corsaire sicilien d’origine germanique et templier déchu, trouva à s’embaucher en Orient auprès de l’empereur de Byzance aux prises avec les Turcs. Rameutant autour de lui des bandes de soudards catalans et aragonais, il partit guerroyer en Asie. Mais la Compagnie des Almogavres, prompte à se retourner contre son employeur, devenue incontrôlable, va bientôt mettre à feu et à sang tout le Levant.

Ramon Muntaner, l’un des chefs survivants de la Compagnie, rapporte ici dans un grand style les errances des Almogavres, pirates de terre ferme menacés par toutes les puissances rivales de la mer Égée, divisés par les rivalités entre capitaines, décimés par les trahisons et les assassinats et en quête désespérée de légitimité politique, jusqu’à la fondation, en bout de course, d’un improbable « duché catalan d’Athènes ».

Cette épopée catalane en Orient, témoignage unique sur l’expansion aragonaise en Méditerranée, est à lire aussi bien comme un roman d’aventures ; l’ascension fulgurante de Roger de Flor à la cour de Byzance inspirera du reste cent ans plus tard à Joanot Martorell son chef-d’œuvre, Tirant le Blanc.

  • Paru en mars 2010
  • 176 pages
  • 12,5x20 cm
  • ISBN : 9782914777643
  • Prix : 15 €