Famagouste

Le Cousin de Mahomet

Nicolas Fromaget

Postface de Jacques Domenech

Parisien l’Écolier quitte un jour Paris pour Constantinople. Par la découverte des femmes, tour à tour complices, traîtresses ou candides, Parisien s’initie aux jeux complexes de l’amour. Fromaget nous incite sans préjugés et sans pédantisme, à visiter le jardin de nos voisins.

Parisien l’Écolier, jeune adolescent espiègle et revêche à toute autorité, fuit un beau jour les sanctions familiales et délaisse son héritage pour une vie d’aventures. Il quitte Paris et se rend à Constantinople, au cœur de l’Empire turc. Là, tombé en esclavage, ballotté d’un maître à l’autre au gré de pénibles mésaventures, il pénètre dans l’intimité des sérails – qui s’avère n’être pas aussi reposante qu’on pourrait croire.

Ce roman picaresque, discret bijou d’une irrésistible drôlerie, et que l’on a cru authentique tant la peinture de la société ottomane qu’on nous y donne est réaliste, dépasse allégrement les niaiseries libertines et les poncifs orientalistes. Car c’est par la voix des femmes que Fromaget entend railler l’oppression imbécile qui les accable, puisqu’elle pèse en retour et aussi bien sur tous les « honnêtes gens ». Face à une société rigide, ses héros tentent d’exercer, sans les revendiquer, mais sans jamais non plus les abdiquer, leurs libertés d’esprit et de mœurs.

  • Paru en septembre 2007
  • 240 pages
  • 12,5x20 cm
  • ISBN : 9782914777414
  • Prix : 17 €