Famagouste

La Russie des Vikings

Saga d’Yngvarr le Grand Voyageur, suivie du Dit d’Eymundr Hringsson

Anonyme

Textes présentés et traduits de l’islandais ancien par Régis Boyer.

C’est le long des immenses fleuves entre la Baltique, la mer Noire et la Caspienne, que s’établirent ceux que l’on nomme les Varègues, ces Vikings de l’Est partis en quête des honneurs et des richesses que promettait la terre d’Orient. Les deux sagas présentées dans cet ouvrage, fondées sur un phénomène historique bien attesté, sont l’évocation littéraire, fantasmée, de ce monde des confins.

Le mirage de l’Orient attira par milliers les Vikings sur la Route de l’Est. Traversant le « Gardarí́ki » – la Russie primitive – elle joignait, au long de fleuves immenses, les mers froides à la Route de la Soie.

Les deux sagas légendaires présentées ici se font l’écho littéraire et fantasmé de ces mondes du Levant. L’expédition d’Yngvarr le Grand Voyageur conduit ainsi les Hommes du Nord en des pays étranges, peuplés de Cyclopes, dragons et Amazones, gardiens jaloux de trésors fabuleux dont personne, au risque de la vie, ne peut impunément s’emparer.

Le Dit d’Eymundr Hringsson conte quant à lui la geste d’une compagnie de guerriers scandinaves engagés dans des affrontements fratricides entre princes russes. Fondées sur des faits réels – l’existence d’Yngvarr est avérée par des inscriptions sur des pierres runiques traduites dans cet ouvrage – ces récits dessinent les contours chatoyants de terres lointaines dont les Vikings rapportèrent, sinon la gloire et l’opulence, matière à de délectables romans d’aventures.

  • Paru en octobre 2009
  • 112 pages
  • 12,5x20 cm
  • ISBN : 9782914777575
  • Prix : 15 €