12 avril 2021 | Actualités

L’histoire à venir

En 2021, compte tenu de la persistance de l’épidémie, nous avons décidé de transformer le moment unique du festival en quatre moments éditorialisés, en mars, en mai, en septembre puis en décembre : quatre temps pour explorer les « Usages du faux » au cours de l’histoire et jusqu’à aujourd’hui.
20 mars - visio - Le monde est faux - en direct du théâtre Garonne
Rencontre avec Sophie Rabau et Pierre Senges. Rendez-vous sur la chaîne You Tube de L’histoire à venir à 21 h.

Site de L’histoire à venir

18 mars - visio
Les Baigneurs
en direct du théâtre Garonne
Rencontre avec Anaïs Comet et Carina Louart animée par Steve Hagimont. Rendez-vous sur la chaîne You Tube de L’histoire à venir, jeudi 18 mars à 21 h.
Carina Louart et Anaïs Comet présentent une opération innovante de valorisation du patrimoine thermal de notre région. La Région et Occitanie Livre & Lecture ont en effet mutualisé leurs compétences et leurs ressources pour demander à huit auteur.rices, et illustrateurs.rices de créer des fictions et des images inédites en écho aux ressources patrimoniales.
Leurs productions seront diffusées sous forme de feuilleton sur le réseau social Instagram durant le printemps 2021. Cette rencontre sera l’occasion de présenter le projet.

19 mars - visio
Aux frontières floues du faux
en direct du théâtre Garonne
Rencontre avec Christian Bernard animée par Stéphane Boitel et Évelyne Toussaint. Rendez-vous sur la chaîne You Tube de L’histoire à venir, vendredi 19 mars, à 21 h.
Certains artistes contemporains ont travaillé sur la réplique ou sur des formes subtiles de reproduction d’œuvres préexistantes dans le voisinage du semblable sinon de l’identique. Quelles étaient leurs méthodes, dans quel contexte ont-ils/elles développé leur œuvre, comment comprendre de telles démarches ?
En exposant quelques cas emblématiques de ce moment de l’histoire contemporaine de l’art, parfois désigné par le terme d’appropriationnisme, il s’agira d’esquisser des réponses à ces questions.

20 mars - visio
Le Maître et Marguerite, traduire un chef-d’œuvre
en direct du théâtre Garonne
Rencontre avec Françoise Morvan et André Markowicz animée par Christian Thorel. Rendez-vous sur la chaîne You Tube de L’histoire à venir, samedi 20 mars à 14 h.
Il sera moins question de faux que de redoublement dans cette rencontre avec Françoise Morvan et André Markowicz autour de leur récente retraduction du chef-d’œuvre de Boulgakov, Le Maître et Marguerite (éditions Inculte, 2020) écrit dans les années 1920 et 1930.
Du russe au français, entre satire et philosophie, dans deux espaces-temps où l’histoire se répète, où les destins sont tantôt doubles, tantôt interchangeables, ce roman faustien du pouvoir autoritaire soviétique emporte avec délectation et cruauté toutes les visions simplistes et les explications univoques du monde.

20 mars - visio
Le monde est faux
en direct du théâtre Garonne
Rencontre avec Sophie Rabau et Pierre Senges. Rendez-vous sur la chaîne You Tube de L’histoire à venir, samedi 20 mars, à 21 h.
Malgré les efforts déployés par les écrivains du monde entier pour livrer aux lecteurs des discours authentiquement vrais, force est de constater que le monde n’est pas toujours à la hauteur de la littérature. Il est grand temps qu’une critique littéraire responsable dise avec honnêteté jusqu’à quel point la réalité prend des libertés avec la fiction et la poésie. Vivons-nous dans un monde fidèle à la littérature ? Le public a le droit de savoir.
En jetant les bases du fiction-checking, nous essaierons de proposer d’utiles corrections permettant aux faits de se rapprocher enfin de la vérité des contes et des poèmes.

20 mars - visio
Qui êtes-vous, messieurs Ehrenbourg et Kalatozov ?
en direct du théâtre Garonne
Rencontre avec Valérie Pozner animée par Natacha Laurent et Camille Sarrat. Rendez-vous sur la chaîne You Tube de L’histoire à venir, samedi 20, à 17 h 30.
À l’occasion de la parution en français du manifeste d’Ilya Ehrenbourg Et pourtant elle tourne (1921), qu’elle a traduit et postfacé (Les Presses du réel/Centre Pompidou, 2019), Valérie Pozner, historienne du cinéma russe et soviétique, revient sur les itinéraires de deux grands artistes qui furent aussi des hommes de contact actifs entre l’Est et l’Ouest : Ehrenbourg, auteur du roman Le Dégel, et Kalatozov, réalisateur de la palme d’or Quand passent les cigognes. Mais au-delà de ces œuvres qui ont assuré leur célébrité, qui sont-ils vraiment ?

21 mars - visio
Stratégies littéraires du faux à travers les siècles
en direct du théâtre Garonne
Rencontre avec Fabienne Bercegol, Pascale Chiron et Marine Le Bail, animée par Philippe Foro. Rendez-vous sur la chaîne You Tube de L’histoire à venir dimanche 21 mars, à 14 h.
Acteurs ou témoins de leur temps, les écrivains se sont emparés des phénomènes de propagande et de manipulations de la vérité pour en analyser les mécanismes et les finalités. Trois exemples organiseront la discussion : Ronsard dans les Discours, Stendhal dans La Chartreuse de Parme et Dumas, dans Le Comte de Monte-Cristo et Les Mohicans de Paris.
Chacun à leur manière, ces trois écrivains dénoncent le pouvoir des rumeurs et du faux, et leur influence sur l’opinion publique, dans le domaine de la religion, de la politique ou de la justice.

21 mars - visio
« Voir » les masques
en direct du théâtre Garonne
Rencontre avec Erhard Stiefel animée par Adeline Grand-Clément, avec la collaboration de Claude Dessimond.
Rendez-vous sur la chaîne You Tube de L’histoire à venir, dimanche 21, à 17 h.
Nous sommes intrigués, voire effrayés par les masques, ces deuxièmes visages qui nous permettent de devenir autres. Leur histoire est millénaire, mais en Europe, seule a survécu la tradition des masques de carnaval. Dès lors, faut-il s’étonner que les masques soient souvent perçus comme des objets folkloriques, exotiques ou de curieux « artifices » ? Comment appréhender ces objets alors que souvent, nous ignorons l’essentiel de leurs codes de lecture ? Comment regarder les masques pour mieux les comprendre ? Comment les voir ?