Famagouste

Jeremiah Johnson

Le Mangeur de Foie

Raymond W. Thorp, Robert Bunker

Traduit de l’anglais par Frédéric Cotton.
Préface de Xavier Daverat.

Jeremiah Johnson (ou John Garrisson, en fait peu importe) arriva dans les montagnes Rocheuses au milieu du XIXe siècle pour s’y faire trappeur.
Mais l’assassinat de son épouse indienne le conduisit à mener une sanglante vendetta contre la tribu des Crows. Méchant, il mangeait cru le foie de ses ennemis.
Ce livre rapporte sa légende.

Bourré d’outrances, horrifiant, traversé par un humour sardonique et servi par un style alerte, Jeremiah Johnson le Mangeur de Foie, petit chef-d’œuvre de la littérature folklorique américaine, adapté au cinéma par Sydney Pollack avec Robert Redford dans le rôle-titre, est aux antipodes du Nature Writing classique : c’est une ode à la sauvagerie brute.

Raymond W. Thorp collecta des années durant les récits sur Johnson colportés par les Montagnards ; Robert Bunker écrivit ce livre en 1958.
Frédéric Cotton a notamment déjà traduit chez Anacharsis Bianca Babb, Une enfance comanche (2013), et Franck Mayer, Tueur de bisons (2010). Xavier Daverat, professeur de droit privé, travaille également sur la littérature, la musique et le cinéma américains.

  • Paru en mai 2014
  • 288 pages
  • 12,5 x 20 cm
  • ISBN : 9791092011081
  • Prix : 22 €