Famagouste

Histoire du sieur de Montauban

Capitaine flibustier, par lui-même

Sieur de Montauban

"Laissant aux lecteurs à s’imaginer l’horreur que peut donner la veuë de deux vaisseaux que la poudre enlève en l’air [...], où, parmi le bruit des canons qui tirent en l’air, et des vagues qui s’élèvent on entend des mats et des tables qui brisent, des hommes crient, des os qui se cassent.... Ce fut, je pense, la hauteur où j’allais qui empêcha que je ne fusse mêlé dans les débris de vaisseaux."

L’histoire du sieur de Montauban file comme se déroule un récit picaresque de la plus belle trempe. L’invraisemblable bond qu’il fit dans les airs suite à l’explosion de son navire prêterait à rire si l’amertume du bonhomme, blessé dans sa chair et dans son orgueil, n’invitait plutôt à la compassion.

Montauban, cousin dans le réel du capitaine François de Hadoque, parle sans fard, les ecchymoses à découvert, du vrai visage de la flibuste : c’est la souffrance et le désarroi qui guettent souvent l’aventurier des mers, même sous le ciel clair du Golfe de Guinée.

Alors pourquoi toujours cette tentation de s’embarquer encore ?

  • Paru en novembre 2002
  • 64 pages
  • 12,5x20 cm
  • ISBN : 9782914777049
  • Prix : 7 €