Famagouste

Dans l’Empire mongol

Jean de Plancarpin

Textes rassemblés, présentés et traduits du latin par Thomas Tanase

Au début du XIIIe siècle, les hordes d’Ögödei, le fils de Gengis Khan, déferlent sur le Nord-Est de l’Europe et ravagent tout sur leur passage, puis s’en retournent. L’Occident est glacé d’effroi ; le pape Innocent IV décide d’envoyer une ambassade au grand-khan mongol pour y voir plus clair.

C’est ainsi que le franciscain Jean de Plancarpin part pour l’Asie centrale en 1245. Il revient après un voyage de deux ans qui l’a conduit, au cœur des steppes, l’œil aux aguets, à assister à l’élection du nouvel empereur, Güyük.

Ce livre rassemble le récit du voyage de Plancarpin – agrémenté des histoires fantastiques colportées le long des Routes de la Soie –, deux comptes rendus méconnus de ses aventures, ainsi que la traduction des lettres du pape apportées au grand-khan et la réponse – assez magnanime – de ce dernier. Ces textes nous ouvrent en grand les portes de l’Empire mongol au faîte de sa puissance.

Thomas Tanase, agrégé d’histoire et ancien élève de l’École française de Rome, travaille sur les missions occidentales en Orient au Moyen Âge. Il a publié « Jusqu’aux limites du monde » : la papauté et la mission franciscaine de l’Asie de Marco Polo à l’Amérique de Christophe Colomb (École française de Rome, 2013).

HTML - 168.7 ko
Thomas Tanase - Dans l’Empire mongol